Nos articles

 

Dans un article publié ce 6 août 2020, Apm News établit une comparaison de la hausse des séjours et des séances entre les CHU, Espics, cliniques et CH du secteur MCO et conclut à une hausse significativement plus fortes dans les CHU et ESPICs.

 

L'instruction que vous trouverez ici décrit les principes incontournables en termes d’organisation territoriale et de services socles qui devront être respectés par les sites pilotes d’ici leur lancement. En complément, des recommandations destinées aux porteurs de projets sont présentées en annexe...

 

Une réforme relative aux hôpitaux de proximité est en cours. Pour rappel, l’article 35 de la LOTSS précise leurs missions : les hôpitaux de proximité assurent le premier niveau de la gradation des soins hospitaliers et orientent les patients qui le nécessitent vers les établissements de santé de re...

 

La circulaire FEHAP sur les modalités de versement de la prime COVID aux professionnels exerçant dans le champ sanitaire a été actualisée. 

 

La FEHAP et la FNMF proposent à leurs adhérents un guide de sécurisation juridique de leurs établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux dans le cadre du Covid-19, composé d’une pluralité d’outils explicatifs et opérationnels.

 

La Cour des comptes vient de publier son rapport annuel sur les résultats de la Sécurité sociale 2019. Le déficit pour 2019 est estimé à 1,7 Md €, équivalent à celui de 2018. Pour 2020, le déficit prévisionnel est de 52 Md € en raison de la crise liée à l'épidémie de COVID 19. 

 

Afin de nourrir les réflexions du Ségur de la santé, la FEHAP et les principales fédérations (FNCPTS,  FHF, FHP, FNEHAD) ont convenu d’un protocole commun pour encourager la mise en œuvre des projets territoriaux de santé dans le cadre des conseils territoriaux de santé.

 

Les travaux sur la réforme du financement des urgences reprennent, aussi, vous trouverez un point sur ceux-ci suite à la réunion de fin juin.

 

Le secteur privé non lucratif largement entendu / en partie écouté.

Les négociations du Ségur devaient prendre fin ce vendredi. Nous vous annonçons qu’elles sont prorogées d’une semaine, en raison d’arbitrages relatifs aux revalorisations médicales qui n’ont pas pu être rendus.