Covid-19 : délais de transfert en SSR ou en EHPAD : Le HCSP publie de nouvelles recommandations.

Le HCSP actualise ses recommandations relatives au délai de transfert ainsi que sur le maintien des mesures de prévention en SSR ou en EHPAD  des patients atteints de Covid-19.

Ce délai dépend de la gravité clinique et de l’existence ou non d’une immunosuppression. 

Les retours en EHPAD doivent donc respecter les mesures prévues pour les patients immunodéprimés ou ayant une forme grave de Covid-19,

  • le transfert est possible au moins 10 jours après le début des signes cliniques ou de la date du prélèvement pour recherche de SARS-CoV-2 par RT-PCR
  • et au moins 48 h après la fin des symptômes (fièvre et signes respiratoires)
  • sous réserve du maintien des précautions de type gouttelettes et contact (distance physique, hygiène des mains, port du masque) pendant les 14 jours suivants.

Au-delà de ce  délai de 24 jours , les précautions complémentaires (hygiène des mains, masques, distanciation physique) peuvent être levées.

Si ces délais sont respectés.

la réalisation d’un test RT-PCR SARS-CoV-2 sur prélèvement naso-pharyngé n’est pas recommandée.

- Un résultat négatif du test RT-PCR SARS-CoV-2 sur prélèvement naso-pharyngé n’est pas requis pour l’admission en Ehpad 

En revanche, en cas de transfert avant ces délais, la détermination de la valeur du CT (cycle threshold) lors du test RT-PCR peut orienter la conduite à tenir : en effet un CT inférieur ou égal à 33 contre-indique le transfert.