Aménagement temporaire des règles du cumul emploi-retraite pour les professionnels de santé

Un courrier du 23 mars  du Ministre des solidarités et de la santé et du Secrétaire d’Etat chargé des retraites et de la santé au travail aménage  temporairement les règles du cumul emploi-retraite .

 

A compter du 23 mars 2021 et jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire (actuellement prévu au 1er juin), pour la reprise d’une activité médicale ou paramédicale du personnels soignants hospitaliers et des professionnels de santé libéraux, les règles dérogatoires suivantes s’appliquent :
-Pour le régime général et l’IRCANTEC, le cumul d’une pension de retraite et d’une reprise d’activité est autorisé auprès du dernier employeur sans opposer le délai de 6 mois à compter de l’entrée en jouissance de la pension ;
- Pour le régime général, l’IRCANTEC et la CNRACL, il n’y a pas lieu de prendre en compte les revenus des personnes concernées relatifs à une telle activité pendant toute la période en cause pour l’application des règles de cumul emploi retraite plafonnées ;
- Pour les régimes de retraite de base, régime complémentaire et de prestations complémentaires de vieillesse gérées par la CARMF, la CARCDSF, la CAVP et la CARPIMKO, il n’y a pas lieu de prendre en compte les revenus des professionnels libéraux relatifs à une telle activité pour l’application des règles du cumul emploi retraite plafonné.