Développement de la télésurveillance de l’insuffisance cardiaque à Bois-Gibert (37) !

Le 2 mars dernier, le centre de prévention et de réadaptation cardio-vasculaires Bois-Gibert de Ballan-Miré (37) géré par la mutualité française Centre-Val de Loire a reçu la visite de Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française.

 

Cette visite a été l’occasion pour le Centre Bois Gibert, établissement de la Mutualité Française Val de Loire de présenter la télésurveillance de l’insuffisance cardiaque qui sera déployée dès 2018.

Cette pratique innovante, construite en lien avec l’ARS Centre-Val de Loire, part des constats du vieillissement de la population, du développement des maladies chroniques comme par exemple les affections cardio-vasculaires, et de la désertification médicale qui touche durement la région.

Le télé suivi de l’insuffisance cardiaque permettra aux patients d’être suivis de chez eux par des objets connectés (balance, cardiofréquencemètres, actimètres) qui recueilleront leurs données de santé : poids, fréquences cardiaques, pressions artérielles… Les patients les plus fragiles seront en contact quotidien avec les médecins du centre Bois-Gibert. La télésurveillance améliorera ainsi la prise en charge des patients dont 12% sont à nouveau hospitalisés moins d'un mois après leur sortie de l'hôpital, et 1/3 connaissent au moins une nouvelle hospitalisation dans l'année suivant l'accident initial.

"L'objectif est de réduire de 50% l'incidence des réhospitalisations des malades suivis dans ce cadre » explique la cardiologue de l’établissement Catherine Monpère.

Bruno Papin, directeur de l’établissement et Directeur Régional FEHAP rappelle que « ce projet s’inscrit dans la démarche enclenchée par l’ARS visant au développement de la télémédecine, et dont les adhérents FEHAP sont de réels moteurs sur le territoire ».