Groupe SSIAD FEHAP francilien

Le groupe de travail SSIAD s’est tenu le 26 mai 2021 :

A l’ordre du jour : revalorisations Ségur et travaux Laforcade, des échanges avec l’ARS sur les difficultés rencontrées par les SSIAD, 

Revalorisations Ségur et travaux Laforcade

Désormais, l’accord de méthode Laforcade (que vous retrouverez ici) est signé et valide l’attribution de la revalorisation Ségur aux personnels soignants de vos services de soins infirmiers.

Néanmoins, le financement de celle-ci n’intervenant qu’au 1er janvier 2022, la FEHAP est en pleine discussion avec le Ministère afin que le financement par anticipation, dont la possibilité est ouverte par ailleurs par le dit accord, soit rendu possible au plus tôt, via la mobilisation d’excédents de gestion éventuels, de réserves de trésorerie, de crédits non reconductibles ou encore le non rejet de charges lors de l’étude à venir des comptes administratifs.

La fédération œuvre en ce moment-même pour que ces consignes soient intégrées à l’instruction budgétaire 2021 à paraître et que les ARS puissent étudier de manière bienveillante vos demandes en ce sens.

Echanges avec l’ARS sur les difficultés rencontrées par les SSIAD

1-       Difficultés RH suite aux mesures SEGUR

Les mesures SEGUR, en excluant les professionnels du domicile dont les SSIAD et du champ du handicap privé solidaire, créent de nombreuses tensions au sein de nos structures.

Des tensions qui ont notamment monté d’un cran depuis les annonces du Ministre de la Santé le 11 février dernier sur l’accord majoritaire obtenu sur la revalorisation de 183 euros nets par mois pour les seuls professionnels des établissements sociaux et médicaux sociaux rattachés à un établissement public.

Alors que nos établissements sanitaires, médico-sociaux et sociaux ont fortement contribué au plus fort de la crise à la prise en charge des personnes vulnérables, cette iniquité de traitement est très mal vécue par nos professionnels.

Une telle situation expose en effet nos établissements à des tensions majeures immédiates en termes d’attractivité dans l’emploi, dont les premiers effets ont commencé à se faire sentir avec des mouvements de départ de salariés de plus en plus importants, et représente déjà une menace très préoccupante pour la qualité et la sécurité de la prise en charge et des prestations apportées aux usagers, voire même sur la pérennité des structures.

Toutes ces difficultés s’inscrivent dans un contexte social déjà difficile avant la crise, de pénurie de personnel, d’attractivité des métiers, avec en plus une accumulation depuis plusieurs années de mesures inégalitaires entre différents secteurs comme la prime grand âge versée exclusivement auprès des professionnels du public, qui créent beaucoup de concurrence et de fuite des personnels vers le secteur le plus offrant.

Nous avons engagé, en lien avec les deux autres fédérations du secteur,  une campagne d’alerte auprès des parlementaires de la région et des présidents des Conseils Départementaux et Régionaux, sur les impacts délétères d’une revalorisation partielle des professionnels du secteur social et médico-social suite au Ségur de la Santé.

Autres tensions relevées :

- Problématique autour de la diplomation par VAE, aujourd'hui certains Jury sont bloqués

- Problématique d'attractivité des métiers avec des insituts de formation qui ne font plus le plein

- Sentiment que les SSIAD ne sont pas reconnus dans la sphère sanitaire et médico-sociale et pas soutenus par l'ARS

- Questionnement sur l'ouverture du recrutement aux AES

Une note sera transmise à l'ARS pour reprendre ces points et proposer des actions complémentaires

 

RESID ESMS

Interpellation sur l’utilisation de l’outil qui demande une double saisie des informations concernant les patients dans leur logiciel métier et dans l' outil CPAM construit sans interface avec les logiciels métiers. Le sujet avait été évoqué avant la crise suite aux premières formations mais aujourd’hui plusieurs SSIAD nous interpellent de nouveau.

Proposition de rédaction d'un courrier que chaque établissement pourrait envoyer à sa CPAM, afin de trouver des solutions et faciliter la saisie

Adhérer à la Fehap Ile-de-France

Dans la région Ile-de-France, la FEHAP accompagne au quotidien plus de 848  établissements et services gérés par 301 organismes gestionnaires (associations, fondations, congrégations, mutuelles et organismes de retraite complémentaire et de prévoyance). Rejoignez le mouvement ! 

 

Contacts

  • Mr Renaud COUPRY
    Délégué régional

    179, rue de Lourmel, 75015 PARIS

    idf@fehap.fr
  • Mme Julie CHASTRES
    Référent MCO

    179, rue de Lourmel, 75015 PARIS

    idf@fehap.fr
  • Mr Loïc GILBERT
    Référent Personnes en situation de handicap

    179 RUE DE LOURMEL

    idf@fehap.fr
    0153989536
  • Mr Louis MATIAS
    Référent Personnes Agées

    179 RUE DE LOURMEL

    idf@fehap.fr
    0153989536
  • Mr Vincent BEAUGRAND
    Référent SSR

    179 RUE DE LOURMEL

    idf@fehap.fr
    0153989536
  • Mme Anne-Charlotte de VASSELOT
    Chargée de mission

    179, rue de Lourmel, 75015 PARIS

    anne-charlotte.devasselot@fehap.fr
    01 53 98 95 36
    06 73 23 30 20
  • Mme Marie DEROY
    Chargée de mission

    179, rue de Lourmel, 75015 PARIS

    marie.deroy@fehap.fr
    01 53 98 95 50
    06 83 30 46 76