• Café de l'innovation : Inspirez-vous du projet  J'aimerais que ça se passe comme ça pour ma fin de vie et après

    Pour ce rendez-vous : découvrez le projet J’aimerais que ça se passe comme ça pour ma fin de vie et après porté par le Relais Ozanam en Isère.

    Jeudi 27 janvier 2022, 14h à 15h

    https://www.youtube.com/watch?v=d23i-y4X2qk&ab_channel=FEHAP

    Les structures du secteur « Accueil – Hébergement – Insertion » sont de plus en plus confrontées au vieillissement de leurs publics et à la fin de vie de ces derniers. Pour ne pas se retrouver démuni à la mort du public accompagné, la plateforme Vieillissement et Précarité (ViP) du Relais Ozanam a souhaité créer un outil rassemblant les souhaits de fin de vie des personnes concernées.

    De nombreux outils sur la question existent mais il est apparu que :

    • Les travailleurs sociaux ne sont pas forcément sensibilisés à cette thématique
    • La spécificité du vieillissement des personnes en situation de précarité rend difficile l’utilisation de ces outils
    • Ces outils ne sont pas globaux (les directives anticipées ne concernent, par exemple, que l’aspect médical et la fin de vie).

    Ce nouvel outil s’appelle « Je voudrais que ça se passe comme ça pour ma fin de vie et après ». Il est adapté, global et ergonomique et permet de questionner les volontés des personnes sur l’ensemble de la période péri-mortelle (fin de vie, mort et post-décès) et sur l’ensemble des dimensions impactées (médicale, sociale, administrative et matérielle). Toute personne (accompagnée par une structure sociale ou non) devrait remplir ses directives anticipées pour faciliter les choix des proches au moment du décès.

    Les porteurs de projet, accompagnés de résidents ayant travaillé à l’élaboration de cet outil viendront donc nous présenter leur projet de sa phase d’élaboration à son utilisation quotidienne lors de cette séquence du mois de janvier.

    Une séquence de questions-réponses avec un médecin-chercheur permettra d’aider à comprendre les conditions de réussite du projet. Ce temps pédagogique aidera chacun à se projeter dans une démarche projet à travers le retour d’expérience d’un porteur de projet.

    Cliquez ici pour vous inscrire :

    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeL27s8h6AZH3vF2GQL86kcLGj7dDrUhvlBttqIxOgLzGx2XQ/viewform?vc=0&c=0&w=1&flr=0

    Vous ne pouvez pas y assister mais vous souhaitez accéder au replay ? Faites-le nous savoir en remplissant ce formulaire également.

    ------------------------------------------------------------------------------------------

    Les cafés de l'innovation : c'est quoi ?

    Afin de valoriser les innovations reçues chaque année lors des Trophées de l'Innovation, la FEHAP souhaite instaurer un rendez-vous mensuel mettant à l'honneur un lauréat primé lors de l'édition précédente.

    Ces séquences découpées en trois temps, permettront aux participants de s'inspirer de la solution mise en place mais également de s'inspirer de la méthode utilisée pour mettre en place une démarche innovante dans une organisation. Un temps de questions-réponses avec la salle virtuelle sera organisée en fin de séquence pour permettre à chacun d'échanger avec le porteur du projet ou pour apporter son témoignage.

    Vous souhaitez visionner les dernières séquences en replay, c'est par ici :

    - 1er café de l'innovation : le projet "Koala - L'épanouissement parental" : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/e99a3aba-4b31-4ced-8b7d-06fb6901c876?vcpubtoken=2f47ec9b-b2a3-4b36-8be7-4cc96008f7d4

    - 2nd café de l'innovation : "Plateforme KEOPS" : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/6b512d3a-1bd1-4936-be8b-3b1301954889?vcpubtoken=307cba6b-cb77-49e0-b8eb-a02f3e4448eb

    -3ème café de l'innovation : "Lanpair'aidance au service du déconfinement : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/a792c168-fae1-4fdc-bcfe-2b3afb379d0b?vcpubtoken=cc718013-dce4-43e7-93da-bffc622a016b

    -4ème café de l'innovation "DOCNCO" : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/37fb97b0-53a1-40ce-80fd-de6a124e9eca?vcpubtoken=3c352635-74ce-4597-a573-71930edbefd9

    -5ème café de l'innovation "Vote et fragilités mentales" : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/455d93c2-4c68-444e-a978-c311e7222d92?vcpubtoken=cd8f2158-3380-439a-83e2-d8d9a6f1e3e8

  • Les candidatures au concours La France s'engage ouvertes jusqu'au 27 janvier !

    Créée en 2017, la Fondation La France s'engage promeut l’engagement de la société civile dans des initiatives innovantes, solidaires et utiles au plus grand nombre. Elle favorise ainsi le vivre-ensemble autour de services de proximité et le dévelop­pement durable des territoires.

    Chaque année, un concours détecte et récompense des projets innovants, dans tous les champs du développement durable (environnement, solidarité, participation démocratique...). Les lauréats de la France s'engage ont tous en commun d'être des projets :

    • socialement et/ou environnementalement innovants
    • efficaces
    • avec un impact social fort
    • ayant une capacité de changement d'échelle rapide

    Les lauréats reçoivent un soutien financier, jusqu'à 300 000 euros, et un accompagnement méthodologique, juridique et en communication pour assurer le changement d'échelle et l'essaimage du projet.

     

    Pour postuler, c'est ici : https://fondationlafrancesengage.org/le-concours/

  • Appel à projet : Humanisation des soins : Accueillir et accompagner dans des lieux de soins

    Les progrès de la médecine, en particulier la prise en charge de plus en plus technique des maladies, ont un effet sans précédent sur l’amélioration de notre santé et de notre espérance de vie. Cependant, cette technicisation vient questionner et fragiliser la relation entre soignant et soigné, dont l’équilibre est fondamental dans l’acte de soins.

    La crise sanitaire mondiale, avec la Covid-19, a ébranlé le système de santé, confronté à un afflux massif de patients dans les hôpitaux et en ville, avec de nombreuses conséquences sur leur qualité de vie. Les soignants ont été heurtés de plein fouet par cette crise sans précédent et ont dû mettre en place de nouvelles organisations de soins pour pouvoir accueillir les malades et pour faire face à des situations thérapeutiques et éthiques complexes. Les proches des malades ont également été très impactés, avec une rupture brutale et douloureuse du lien, qui perdurent dans une moindre mesure avec des distanciations sociales imposées dans les lieux de soins.
    La crise a cependant permis de remettre en lumière l’importance de la relation soignants – soignés, dont l’alliance est pourtant indispensable dans le processus thérapeutique des personnes malades.

    Dans ce contexte, la Fondation de France souhaite soutenir les soignants qui s’interrogent de manière pluridisciplinaire sur l’accueil des patients, sur le sens de leur pratique, et qui veulent améliorer celle-ci et développer avec les patients une relation de confiance, en prenant en compte la particularité de chacun. Elle veut également soutenir les patients et leurs aidants dont l’expérience et l’expertise de leurs maladies sont indispensables dans le parcours de santé.

    OBJECTIFS

    La Fondation de France examinera les projets permettant de :

    • favoriser un accueil et un accompagnement adaptés des personnes reçues, avec une attention particulière pour les situations d’interculturalité, de vulnérabilité et de précarité ;
    • soutenir des soignants confrontés à des situations difficiles : surcharge de travail, nouvelles organisations, refus de soins, annonces de maladies graves, violences, etc. ;
    • soutenir les collaborations entre les différents acteurs et les expérimentations sur des organisations de parcours de soins à l’hôpital et en ville ;
    • améliorer l’accueil et l’accompagnement de l’entourage ;
    • favoriser la participation et l’implication des patients et de leurs proches dans le projet de soins ;
    • soutenir les patients développant des projets permettant de reconnaitre et promouvoir leurs savoirs expérientiels.

    QUELLES SONT LES INITIATIVES CONCERNÉES ?

    • Projets de formations d’équipe, à la douleur, à l’écoute, à l’annonce, à la communication non violente, à la prise en charge de personnes en situation de précarité, d’interculturalité…
    • Formations aux situations spécifiques, aux techniques complémentaires et alternatives, à la prise en charge à domicile…
    • Projets de soutien aux équipes soignantes par des activités de soutien corporel, sensoriel et/ou psychologique,
    • Projets autour de la médiation, l’interprétariat.
    • Supervision, analyse de pratique, groupes de travail pluridisciplinaires (entre équipes, services, structures).
    • Projets d’accueil des patients et des proches dans des lieux et avec des modes d’information adaptés, co-construction de projets de soin (proches, soignants, soignés).
    • Projets d’associations de patients et de représentants des usagers permettant de partager et de faire reconnaitre leur expertise de la maladie et du parcours de santé.

    QUELS CRITÈRES DE SÉLECTION ?

    La Fondation de France examinera les demandes en tenant compte des critères suivants :

    • qualité de la démarche de l’équipe ;
    • participation et intégration effectives de patients et/ou représentants des usagers à toutes les étapes de la construction et de la réalisation du projet;
    • pluridisciplinarité des équipes et des projets ;
    • partenariats effectifs et complémentaires ;
    • pour un projet porté par une structure de soins, participation financière ou engagement à la pérennisation de l’action de la part de l’établissement indispensable ;
    • souci d’évaluation de la démarche ;
    • souci de communication autour du projet et de diffusion de ses résultats.

    Les critères d’irrecevabilité

    La Fondation de France ne finance pas les postes salariés, les formations individuelles, le remplacement du personnel, les formations relevant de la formation continue. La Fondation de France ne soutient pas les vacations de techniques paramédicales (sophrologie, hypno thérapie, art-thérapie, etc.).
    Elle ne finance pas les travaux et l’achat d’équipements médicaux. Les actions de communication et les projets audiovisuels qui ne sont pas partie intégrante de la démarche ne sont pas financés.
    Elle ne finance pas le fonctionnement habituel d’une structure, ni les projets de manière rétroactive : les demandes, qui peuvent être pluriannuelles, devront concerner des projets débutant mi-2022.
    Les projets doivent être présentés par les équipes concernées, et non par les prestataires participant au projet.
    Les projets de recherche ou les études ne sont pas recevables dans cet appel à projets.

    Le porteur de projet ne peut adresser simultanément plusieurs demandes de subvention. Les porteurs de projets n’ayant pas bénéficié d’une subvention dans le cadre de cet appel à projets seront prioritaires.

    En 2021, la moyenne des subventions accordées est de 18 000 euros pour un an.

    COMMENT RÉPONDRE ?

    L’appel à projets Humanisation des soins est ouvert jusqu’au 23 mars 2022 avant 17h.

    Attention, les candidatures s’effectue exclusivement en ligne jusqu’au 23 mars 2022 avant 17h.

    Tout dossier adressé par voie postale ou par courriel sera refusé.

    Lien vers le site pour candidater :

    https://www.fondationdefrance.org/fr/humanisation-des-soins-accueillir-et-accompagner-dans-les-lieux-de-soins

  • Trophées de l'innovation 2021 : découvrez les lauréats

     A l’occasion de son congrès annuel sur le thème « l’énergie solidaire pour demain », la FEHAP et ses partenaires ont remis ce jour les prix des trophées de l’innovation aux lauréats. Ce fut, une nouvelle fois, une année riche en candidatures. Sur 87 dossiers, 10 ont été primés, avec 6 lauréats dans la catégorie « Réalisé » et 4 dans la catégorie « Espoir ».


    « Cette 11e édition des trophées de l’innovation apporte un souffle nouveau avec des coopérations inédites et des idées ingénieuses. Une fois de plus, des expertises diverses et variées ont été mises à contribution dans une logique de co-construction, chère à notre secteur qui puise son origine dans la société civile. De tout cela, se dégage une belle énergie, une volonté farouche de faire bouger les lignes comme nos adhérents savent si bien le faire depuis des décennies », déclare Marie-Sophie Desaulle, Présidente de la FEHAP.


    « Ces trophées font profondément écho à l’identité de la Caisse d’Epargne. La crise sanitaire a montré la force de l’engagement à la fois individuel et collectif pour apporter des réponses adaptées aux enjeux de transformation du secteur. Cet engagement repose sur la détermination quotidienne des hommes et des femmes qui travaillent dans les structures du secteur social, sanitaire et médico-social au sein des territoires. », commente Isabelle Paris, Directrice de l’animation des marchés institutionnels et santé/médico-social pour la Caisse d’Epargne.


    « Pour la quatrième année consécutive, la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) apporte son soutien aux trophées de l’innovation de la FEHAP. Une année encore placée sous le signe de la créativité, de l’inventivité et d’une volonté de répondre aux besoins par l’innovation organisationnelle, humaine et/ou technologique. A la MNH, nous partageons cette vision, celle d’acteurs qui dépassent au quotidien leur seul rôle économique pour donner du sens à leurs actions. », conclut Benoît Fraslin, Président de la MNH.


    Les lauréats 2021 sont :


    La mobilité des femmes victimes de violence : La lutte contre les violences faites aux femmes est un enjeu social et de santé publique de niveau national. Afin d’y contribuer, Ilot Femmes a mis en place un dispositif fonctionnant sur un partenariat avec le syndicat de taxis en Dordogne pour offrir un moyen de mobilité pour les femmes rurales n’en ayant pas. Cette initiative a permis de mettre à l’abri plusieurs dizaines de femmes depuis son lancement en 2020.




    La Villa Vaunevargues : Face au cumul des situations de précarité rencontrées par les habitants du 18e arrondissement parisien (faibles revenus, taux de naissance élevé, monoparentalité, etc.), la Fondation OEuvre de la Croix Saint-Simon a développé un lieu ressource : « La Villa Vauvenargues ». Ce lieu concentre tous les acteurs du soin et de l’accompagnement dont les familles ont besoin. Il agit comme un acteur de la prévention et du repérage précoce des situations de vulnérabilité.


    Connecto'bus : La délégation APF France handicap du Loiret souhaite mettre en place un bus itinérant équipé d’outils numériques universels et adaptés aux personnes en situation de handicap pour leur permettre d’appréhender la technologie afin de ne pas leur faire subir la fracture numérique. Un accompagnement spécifique et une formation leur seront proposés pour qu’eux-mêmes puissent devenir formateur et développer la pair-aidance.


    J'aimerais que ça se passe comme ça pour ma fin de vie et après : Les structures de l’AHI (Accueil Hébergement Insertion) étant de plus en plus confrontées au vieillissement de leurs publics, elles ont mis en place, en co-construction avec les personnes concernées, un outil rassemblant leurs souhaits de fin de vie. Il s’agit aussi d’un outil leur permettant de prendre connaissances de leurs droits.


    Périnat et handicap : Le SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) propose un accompagnement global à la maternité pour les personnes en situation de handicap moteur ou sensoriel. Cet accompagnement se caractérise par un suivi allant de la période couvrant le désir de grossesse jusqu’au 1 an de l’enfant. Le SSIAD soutient également les maternités et structures médico-sociales et sociales en sensibilisant les professionnels et en les formant aux spécificités du handicap.


    Projet Handicap et Cancer - Coopérons-nous : Afin de faciliter l’accompagnement des enfants et adultes en situation de handicap et atteints d’un cancer, les établissements de l’ASEI (Agir Soigner Eduquer et Insérer) et l’IUCT-O (Institut Universitaire du Cancer de Toulouse - Oncopole) ont mis en place une coopération via des formations croisées, le partage d’outils de communication et de liaison et la création d’un numéro unique pour les prises de rendez-vous.


    Bras robotisé d'aide à la prise des repas Open Source : Le FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) de la Nièvre a construit un bras robotisé d’aide à la prise de repas pour les personnes accompagnées. Conçu grâce à des imprimantes 3D et en partenariat avec des écoles d’ingénieurs, ce bras robotisé a pour ambition d’être vendu à bas coût pour en faire bénéficier le maximum de personnes possible.


    Escrime, sport adapté : Afin de répondre aux différents besoins des personnes âgées résidant en EHPAD – sédentarité, isolement social, perte d’autonomie physique, vieillissement cérébral, dégradation de l’estime personnelle, etc… – un binôme infirmière / psychomotricienne au sein de l’EHPAD Grenelle (Ile-de-France) s’est créé. Par la mise en pratique de l’escrime adaptée, elles ont mis en place une dynamique vertueuse où la personne âgée redevient une actrice agissant sur son quotidien.


    Relayage accueillants familiaux de gré à gré : Afin de valoriser le métier peu connu d’accueillant familial de gré à gré et d’améliorer les conditions de travail, l’association Handi-Espoir souhaite développer un dispositif de relayage avec des accueillants familiaux salariés permettant aux autres de prendre des congés en toute sérénité.


    Partage le handicap : A la suite de demandes de la part des résidents de la MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) et d’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) de la région, la MAS de la Vallée du Lunain a mis en place des visioconférences interactives entre les deux populations. Les résidents deviennent les formateurs et les étudiants infirmiers disposent d’une nouvelle forme singulière d’enseignement.

     

      En partenariat avec :  partenaire

    Pour en savoir plus : http://novap.fehap.fr/

  • Café de l'innovation : Inspirez-vous du projet  Vote et Fragilités Mentales

    https://www.youtube.com/watch?v=EcDiY-v804M&ab_channel=FEHAP

    Pour ce RDV, découvrez le projet "Vote et fragilités mentales" porté par l'Association Vivre et devenir et plus particulièrement par le Foyer Saint-Louis et la Résidence de Luppé, lauréat des Trophées de l'innovation 2020.


    Depuis mars 2019, les personnes sous tutelle ont obtenu le droit de vote. Pour que ce droit de vote se transforme en un droit effectif, les professionnels des établissements de Vivre et Devenir ont pu créer un kit de mise en mouvement des personnes en situation de fragilité mentale, en lien avec un le Cercle Vulnérabilités et Société.

    Les éducateurs du Foyer Saint-Louis et de la Résidence de Luppé à Villepinte (93) ont mis en place des ateliers de sensibilisation sur l’enjeu des élections municipales de 2020 auprès des personnes accueillies mais également auprès de leur famille. Les candidats aux municipales sont venus rencontrer les résidents pour présenter leur programme et prendre en compte les avis des résidents sur la vie municipale. C’est ainsi près de 28 résidents qui ont pu exercer ce droit dès 2020. Les établissements comptent bien entraîné encore plus de résidents pour l’élection présidentielle de 2022.

    Les porteurs de projet, accompagnés de deux résidents et d’un membre du Cercle Vulnérabilités et Société viendront donc nous présenter leur formidable aventure durant cette séquence du mois de décembre.

    Une séquence de questions-réponses avec un chercheur en sciences humaines (spécialiste des questions du développement de la participation sociale des personnes en situation de handicap) permettra d’aider à comprendre les conditions de réussite du projet. Ce temps pédagogique aidera chacun à se projeter dans une démarche projet à travers le retour d’expérience d’un porteur de projet.

    Le replay de la séquence :

    https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/455d93c2-4c68-444e-a978-c311e7222d92?vcpubtoken=cd8f2158-3380-439a-83e2-d8d9a6f1e3e8

    Découvrez également le film sur Vote et Fragilités Mentales réalisé dans le cadre des Trophées de l'Innovation 2020 :

    https://www.youtube.com/watch?v=EcDiY-v804M&ab_channel=FEHAP

    ------------------------------------------------------------------------------------------

    Les cafés de l'innovation : c'est quoi ?

    Afin de valoriser les innovations reçues chaque année lors des Trophées de l'Innovation, la FEHAP souhaite instaurer un rendez-vous mensuel mettant à l'honneur un lauréat primé lors de l'édition précédente.

    Ces séquences découpées en trois temps, permettront aux participants de s'inspirer de la solution mise en place mais également de s'inspirer de la méthode utilisée pour mettre en place une démarche innovante dans une organisation. Un temps de questions-réponses avec la salle virtuelle sera organisée en fin de séquence pour permettre à chacun d'échanger avec le porteur du projet ou pour apporter son témoignage.

    Vous souhaitez visionner les trois premières séquences en replay, c'est par ici :

    - 1er café de l'innovation : le projet "Koala - L'épanouissement parental" : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/e99a3aba-4b31-4ced-8b7d-06fb6901c876?vcpubtoken=2f47ec9b-b2a3-4b36-8be7-4cc96008f7d4

    - 2nd café de l'innovation : "Plateforme KEOPS" : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/6b512d3a-1bd1-4936-be8b-3b1301954889?vcpubtoken=307cba6b-cb77-49e0-b8eb-a02f3e4448eb

    -3ème café de l'innovation : "Lanpair'aidance au service du déconfinement : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/a792c168-fae1-4fdc-bcfe-2b3afb379d0b?vcpubtoken=cc718013-dce4-43e7-93da-bffc622a016b

    -4ème café de l'innovation "DOCNCO" : https://playback.lifesize.com/#/publicvideo/37fb97b0-53a1-40ce-80fd-de6a124e9eca?vcpubtoken=3c352635-74ce-4597-a573-71930edbefd9