Actualité
Publié le 21 February 2022

Conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social : Les organisations employeurs saluent le soutien de l’Etat et des départements au secteur

image publication

Conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social 

Les organisations employeurs saluent le soutien de l’Etat et des départements au secteur


Paris - vendredi 18 février. Les organisations des employeurs associatifs du secteur sanitaire, social et médico-social, représentées par la Croix-Rouge française, la FEHAP et Nexem participaient ce jour à la Conférence des métiers de l’accompagnement qu’elles appelaient de leurs voeux depuis plusieurs mois.


Les organisations employeurs saluent les engagements financiers pris par l’Etat et les départements. Cette reconnaissance encourageante pour les professionnels du secteur, trop longtemps oubliés du Ségur, est un signe d’entrée vers un dialogue constructif. 


Néanmoins, les causes profondes qui ont conduit à ces décisions attendues nécessitent des engagements durables et structurels pour l’ensemble du secteur. Les organisations employeurs ont rappelé lors de la conférence la nécessité d’un accompagnement de long terme de l’Etat et des départements pour bâtir, avec les partenaires sociaux, une filière professionnelle essentielle à la cohésion sociale du pays.


Cet accompagnement devra couvrir concrètement, d’une part, le renforcement du financement des formations et la valorisation des métiers et, d’autre part, la lutte contre la sinistralité à travers un programme national de prévention. 


Dès aujourd’hui les organisations employeurs s’engagent avec responsabilité dans un travail de structuration du secteur à travers le projet d’une convention collective unique étendue.


Dans le dialogue social, la future convention du secteur doit notamment permettre de répondre à l’enjeu d’attractivité des métiers du sanitaire, social et médico-social.


"Je salue l'annonce du Premier Ministre portant sur la revalorisation des salaires des travailleurs sociaux. Je me félicite aussi de la prise en compte des personnels soignants jusqu’ici non concernés. C'est une reconnaissance importante, à l'issue d'une longue négociation, du travail d'accompagnement et du rôle de tous les métiers du social et du médicosocial pour la santé de tous" déclare Jean-Christophe Combe, Directeur général de la Croix-Rouge française. 


"Nos fédérations viennent d’obtenir mandat des adhérents pour négocier une convention collective unique étendue ambitieuse. Cette démarche nécessitera forcément l’accompagnement de l’Etat. Une première pierre est posée avec l’allocation de 500 millions d’euros. Quant aux annonces de revalorisations salariales, elles sont les bienvenues car elles vont nous permettre d’entamer cette démarche dans un climat plus serein" déclare Marie-Sophie Desaulle, Présidente de la FEHAP.


« Avec plus d’un million de professionnels qui représentent 4,5 % de l’emploi salarié privé en France, et un tiers de l’emploi de l’économie sociale et solidaire, nous sommes un acteur majeur de l’économie. Il est temps d’en prendre toute la mesure, de le reconnaître et de le faire savoir. C’est ainsi que nous ferons de la cohésion sociale une priorité de notre économie et de l’emploi du pays » déclare Alain Raoul, Président de Nexem.

En savoir plus