La Délégation Régionale FEHAP Hauts-de-France vous souhaite une très belle année 2017 !

Le 12 janvier dernier, la Délégation Régionale FEHAP Hauts-de-France a présenté ses voeux au Centre l'Espoir à Hellemmes en présence de Madame Monique RICOMES, nouvelle Directrice Générale de l'ARS Hauts-de-France et de Monsieur Serge MORAIS, Directeur de l'Offre de Soins. 

Corinne DARRE, Déléguée Régionale FEHAP HDF, a ouvert la cérémonie par un discours en annonçant la bienvenue à Madame RICOMES et en exprimant le souhait de pouvoir nouer avec elle et l'ARS HDF un réel dialogue d’efficience et de gestion profitable à tous.

Corinne DARRE a rappelé, s’il en était besoin, que les établissements privés non lucratifs puisent leurs valeurs sur des engagements humanistes, de solidarité, de fraternité et d’entraide.

Pourtant, ce secteur est encore trop considéré à l’heure actuelle comme le secteur « invisible » face au secteur public et au secteur privé lucratif.

Il subit certaines inégalités ou fait face à de nombreuses inquiétudes quant à l’avenir : différentiel de charges, qui fait peser sur les structures des charges exorbitantes et incomparables à celles des secteurs public et privé commercial ;  fiscalité nettement défavorable du fait d’un assujettissement à certaines taxes (d’habitation, taxe foncière…) pour lesquelles les établissements publics en sont exonérées et que les établissements privés lucratifs bénéficient du CICE ; réforme du SSR ; baisse drastique des tarifs des EHPAD (notamment dans le département du Nord) ; mise en place des GHT …

La Délégation Régionale sera bien entendu attentive à la mise en oeuvre du CITS (Crédit d'Impôt sur la Taxe sur les Salaires) sur son territoire. Cette nouvelle mesure, obtenue de façon confédérative (FEHAP, APAJH, la CNAPE, la FNARS, l’Unapei, UNICANCER et l’UNIOPSS) concerne l'ensemble de nos secteurs sanitaire, social et médico-social. Elle doit aujourd'hui faire l'object de toute notre attention. En effet, si le CITS doit permettre de dégager de nouvelles marges de manoeuvre pour l'ensemble des gestionnaires, il ne doit pas être pris en compte par les tarificateurs pour engendrer une baisse des tarifs. C'est ce qui a notamment été rappelé lors de la formation du 24 janvier dernier, à la Sorbonne, en présence Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et en charge du secteur associatif et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget et des Comptes publics.

Autant de questions et de sujets pour lesquels la Délégation Régionale FEHAP Hauts-de-France ainsi que ses adhérents continueront à être vigilants dans l’intérêt des patients et des usagers que nos établissements privés non lucratifs prennent en charge et accompagnent au quotidien. 

 

Retrouvez l'intégralité du discours de Corinne DARRE en pièce jointe. 

A nouveau, nous vous souhaitons à tous une excellente année 2017 ! 

 photoVoeux  

 

Ressources attachées