Actualité
Publié le 21 October 2022

Trophées de l'innovation 2022

Découvrez le palmarès des lauréats des trophées de l'innovation, édition 2022

image publication

A l’occasion de son congrès annuel sur le thème "tous engagés, tous solidaire", la FEHAP et ses partenaires ont remis le 16 novembre les prix des trophées de l’innovation aux lauréats. Ce fut, une nouvelle fois, une année riche en candidatures. Sur 88 dossiers, 7 ont été primés. 

congrès5 

Lauréats des trophées de l'innovation 2022

Club Autogéré de Rétablissement par l’Emploi (CARE)

Mutuelle La Mayotte

 

Problématique identifiée

Le territoire du Val-d’Oise cumule plusieurs spécificités à l’origine d’une certaine précarisation sociale de leurs habitants et de la fragilisation de leur santé mentale : contexte migratoire, difficultés d’intégration et d’inser­tion professionnelle, difficultés à se loger, etc. Une étude de faisabilité a été réalisée en 2018 et a révélé que :

  • 84% des structures interrogées ont observé des besoins importants d’accompagnement vers l’in­sertion professionnelle des personnes en situation de handicap psychique,
  • 80% des structures oeuvrant pour l’insertion par l’emploi notent de plus en plus de situations où les personnes présentent des troubles psychiques.

A cela s’ajoutent des réponses peu adaptées puisque les acteurs de l’accompagnement ne se coordonnent pas suffisamment.

Solution envisagée

Le CARE est un dispositif pensé par et pour les per­sonnes en situation de handicap psychique ou psy­chosocial, et est soutenu par les acteurs du territoire, qu’ils soient publics ou privés solidaires. Ce dispositif est un lieu ressource pour les personnes cherchant une réinsertion / resocialisation via l’emploi. Alliant plusieurs méthodologies, ce lieu fonctionne grâce à un travail de pair-aidance et d’autogestion. Les personnes soignées et accompagnées sont des membres pilotes à part en­tière du fonctionnement et de la gouvernance du lieu, et de leur projet de rétablissement.

LifeCompanion, assistant numérique sur-mesure, gratuit et open-source, pour l’aide à la communication et l’accès informatique

Centre Mutualiste de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelle (CMRRF) de Kerpape

 

Problématique identifiée

Bon nombre de personnes ont besoin d’autres modes de communication que la parole afin de communiquer avec les autres. La communication alternative et améliorée désigne un ensemble d’outils, de systèmes et de stratégies qui aident ces personnes à communiquer. Il existe notamment des solutions numériques qui sont toutefois onéreuses et peu accessibles aux professionnels des établissements.

Solution envisagée

L’établissement a développé un assistant nu­mérique sur-mesure, gratuit et en open-source « LifeCompanion », pour l’aide à la communica­tion et l’accès au numérique.

Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Mobile

Centre Hospitalier du pays D’Eygurande

 

Problématique identifiée

En Haute-Vienne, Creuse et Corrèze, le nombre de structures en santé mentale est insuffisant. Par ail­leurs, ces zones rurales font face à des difficultés liées à la mobilité et à une faible population ne per­mettant pas d’ouvrir un lieu pérenne.

Solution envisagée

L’établissement a créé un Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Mobile (CATTP Mobile). L’offre de soins du Centre est adaptée et consiste dans l’approche des personnes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas aller au-devant des soins psychiatriques. Dans ce cadre, le Centre ap­proche puis accompagne les personnes entre leur domicile et le lieu dédié à leur prise en charge.

ARROW-CP Rééducation à la marche en réalité augmentée

Fondation Ellen Poidatz

 

Problématique identifiée

La paralysie cérébrale est la pathologie neurologique pé­diatrique la plus fréquente. Elle regroupe un ensemble de troubles du mouvement et de la posture respon­sable de limitations d’activités et de restrictions de par­ticipation. Durant l’enfance, les inégalités de croissance musculo-squelettiques engendrent des anomalies de la marche impactant fortement la qualité de la vie des jeunes concernés. Une intervention chirurgicale prati­quée à l’adolescence permet de rétablir ces déséquilibres biomécaniques. Cette intervention améliore la qualité de la marche mais les capacités de marche, comme le péri­mètre, la vitesse et la longueur de pas, demeurent inchan­gés, ce qui limitent l’amélioration de leur qualité de vie.

Solution envisagée

Grâce à l’implication d’une équipe transdisciplinaire, la fondation a permis le développement et l’évaluation cli­nique d’un jeu vidéo actif de rééducation à la marche en réalité augmentée et adaptée à l’enfant. En diffusant des images amusantes, la réalité augmentée permet de main­tenir la motivation des enfants. Utilisable en centre de rééducation, il agit de manière complémentaire à la prise en charge traditionnelle sans demander une implication supplémentaire des équipes salariées. Les performances de l’enfants sont sauvegardées pour pouvoir lui délivrer des consignes personnalisées.

Service expérimental de répit des aidants

Pôle gérontologique Roger André – Fondation Père Favron

 

Problématique identifiée

La Réunion fait face à de plus en plus de personnes âgées atteintes de maladies neurodégénératives qui ont besoin d’être accompagnées. Or, l’accompagnement se fait en grande partie par la famille, des aidants qui ont besoin d’être soutenus dans leur mission.

 

Solution envisagée

Le Pôle gérontologique a mis en place un service dé­dié, à titre expérimental : le service expérimental de répit des aidants (SERA). Ce service propose différentes offres au profit des aidants.

 

Patiente conseil

Calydial

 

Problématique identifiée

Engagé depuis plusieurs années dans la promotion de la démocratie en santé, CALYDIAL agit sur plusieurs fronts : pair-aidance, gouvernance inclusive, formation à l’éducation thé­rapeutique du patient, bénévolat des personnes soignées et accompagnées, etc. Cependant, l’engagement sous la forme du bénévolat peut avoir des limites, notamment de temps et d’énergie, et ne pas correspondre aux ambitions de la structure. Capitaliser uniquement sur l’engagement bénévole des personnes soignées et accompagnées n’est pas forcément la réponse la plus optimale pour instaurer une nouvelle culture d’établissement tournée vers la collaboration entre soignants et personnes soignées et accompagnées. Or, la capacité de l’établissement à accueillir et entendre la parole des personnes concernées est fondamentale pour adapter l’offre de soins et leur parcours personnalisé à leurs besoins et attentes.

Solution envisagée

Pour répondre aux besoins d’informations et de formations des salariés et des personnes soignées et accompagnées, et de celui d’une personne pouvant faire le lien entre toutes les parties prenantes, il a été décidé de créer un poste, en dehors du répertoire des métiers FEHAP, et à la demande de la personne concernée : patiente conseil. S’en est suivi un par­cours d’intégration et la co-construction de la fiche de poste, en passant par la formation. La patiente conseil est en charge de faire le lien entre les personnes soignées et accompagnées et les salariés, recueillir leurs paroles et leurs besoins, contribuer à la mise en oeuvre de la politique « Droits des Patients et Démocratie en santé » de l’établissement, co-animer la commission des usagers, co-animer des formations internes à destination des professionnels de l’établissement, etc. Progressivement, son travail permet de changer la posture des pro­fessionnels face aux patients.

L’agro-transformation au sein de l’ESS

ESAT La Ravine Bleue – ALEFPA

 

Problématique identifiée

La population guadeloupéenne souffre de nombreuses pathologies liées à l’alimentation industrielle (obésité, diabète, hypertension artérielle, etc.) et à la présence de chlordécone dans les sols. Cela a contribué à créer une certaine défiance à l’égard des produits locaux, comme le fruit à pain, délaissé malgré ses qualités nutritives. Le gaspillage alimentaire et les crises que nous vivons (sanitaires et environnementales) montrent de manière encore plus frappante la nécessité de développer une autonomie alimentaire, une éducation à la consommation plus saine et à la valorisation des produits locaux.De manière plus spécifique, les travailleurs en situation de handicap consomment plus de produits ultra-transformés, car ils sont moins coûteux que les produits de qualité.

Solution envisagée

L’ESAT, qui est engagé en faveur d’une écono­mie circulaire, propose aux travailleurs de dé­couvrir les aspects de l’agro-transformation en créant un Jardin Créole multi-spécifique : arbres fruitiers, plantes comestibles, légumes, plantes médicinales et aromatiques, etc. L’ESAT utilise également un séchoir solaire permettant de transformer les produits locaux délaissés pour les rendre à nouveaux accessibles à la popu­lation guadeloupéenne, et plus particulièrement aux travailleurs de l’établissement. Tous les ate­liers de l’ESAT ont une utilité au projet. L’atelier horticulture, par exemple, fabrique son propre compost et ses semences, sans utiliser de produits phytosanitaires. L’atelier restauration a mis en place une politique 0 déchets et créé des recettes à base de produits transformés par l’ESAT pour une meilleure qualité de vie. Le projet a aussi vocation à s’ouvrir sur l’extérieur, dans une approche tiers-lieu, pour favoriser le partage d’information et l’apprentissage.

Avec le soutien :

BPCExMNH 

Découvrez les travaux de l’espace de recherche et d’innovation de la FEHAP

Les Trophées en sont une belle illustration : l’innovation s’inscrit pleinement dans l’ADN du secteur privé solidaire. L’innovation permet d’améliorer la réponse aux besoins et attentes des publics. Elle créée de la valeur, fait évoluer les modes de pensée et manières d’agir au bénéfice des patients, personnes accompagnées, usagers, professionnels et structures.

A la FEHAP, l’innovation se traduit donc par des projets sur le terrain… Et pas seulement. Elle constitue aussi un axe de recherche important, car c’est une dynamique qui s’anticipe, s’analyse et se travaille en permanence.

En 2021 et 2022, l’espace de recherche et d’innovation de la FEHAP (NOV’AP) a orienté ses travaux sur trois grandes thématiques : la promotion de la santé, la co-construction avec les personnes concernées et les innovations organisationnelles.

Téléchargez ci-dessous les restitutions de ces travaux.

  • Promotion de la santé / Quelle place occupe la promotion de la santé dans les établissements et les pratiques du secteur sanitaire, social et médico-social privé solidaire ? Cliquez ici pour consulter le document.

 

 

  • Innovations organisationnelles / Quelles sont les caractéristiques d’une culture d’organisation qui favorise l’innovation dans le secteur sanitaire, social et médico-social privé solidaire ? Cliquez ici pour consulter le document.