Mois ESS 2017 ! Evénement du 30 novembre "Partageons nos Rich'ESS"

Dans le cadre du mois de l’ESS et des 35 ans de la CRESS, la FEHAP OI a co-organisé avec la chambre régionale un évènement mettant en valeur la famille de la Santé au sein de l’Economie Sociale et Solidaire.

Avec plus de 60 inscrits, cet évènement a suscité un intérêt certain auprès de la famille de l'ESS et au-delà.

Comment la santé, au sens de l'OMS, et plus particulièrement la santé associative a accompagné la société réunionnaise depuis plusieurs décennies. Qui sont ces hommes et ces femmes qui ont marqué La Réunion par leur investissement, leur accompagnement et la structuration de réseau d'aide auprès des publics fragilisés?

Cet évenement a été l'occasion de donner quelques exemples avec:

- la présentation des oeuvres du Père René FavronLe Père Favron arrive le 17 juin 1939 à La Réunion, à la veille de la déclaration de la guerre. Le Père Favron ne sait pas résister devant la misère et la souffrance. Pour les combattre, il commence à édifier ce qui deviendra la plus importante œuvre caritative de l’île. La Fondation Père Favron est créée en 1946, c’est la seule fondation ayant son siège à la Réunion dans l’action sociale, médico-sociale et sanitaire. Retrouvez les informations sur le site internet.

- la création de l'ARFAMHP. L'Association Réunionnaise des Familles Amis Malades Handicapés Psychiques est créée en 2003, elle rassemble, sur le département de La Réunion, des personnes (familles et amis) touchées par le handicap psychique d’un de leur proche. L’ARFAMHP est affiliée à la Fédération d’Aide à la Santé Mentale Croix-Marine, et est agréée au niveau régional par l’Agence Régionale de Santé. Elle aide les familles et les proches des malades à mieux vivre dans leur quotidien par l’accueil, l’écoute, les échanges et l’information, sans se substituer aux professionnels de santé. Elle change le regard des autres sur les personnes souffrant de handicap psychique et invite à réfléchir et travailler sur le rôle et la place des familles et des malades dans les réseaux de santé mentale. Faire face aux problèmes rencontrés et réfléchir à la mise en œuvre de nouvelles solutions durables avec l’aide des professionnels des différentes instances sanitaires, sociales et médico-sociales. Pour plus d'information accédez à leur blog.

- la présentation du rôle du CEMEA. Les Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active sont un mouvement de personnes engagées dans des pratiques autour des valeurs et des principes de l’Éducation Nouvelle et des méthodes d’éducation active, pour transformer les milieux et les institutions par la mise en action des individus. Pour faire partager et vivre ces idées par le plus grands nombre, les Ceméa ont choisi un outil privilégié : la formation. Ces structures offrent une diversité de stages ancrés dans les réalités quotidiennes de l’éducation, de l’animation, de la santé et de l’action sociale. Association éducative complémentaire de l’enseignement public, les Ceméa sont reconnus d’utilité publique depuis 1966. Retourver toutes les informations sur leur site.

A la suite de ces présentations la table ronde « Rich’ESS professionnelles : des Hommes et des parcours » a démarré.

Témoignages de personnes ayant évolué professionnellement dans le secteur de la santé associative par le biais de dispositifs d’accompagnement, de formation, de valorisation des acquis et de reconnaissance de leur expérience.

4 types de parcours ont été présentés :

-          Parcours Emplois d’avenir - Formation Diplômante et intégration dans les effectifs permanent de l'établissement d'accueil.

-          Parcours VAE (Validation des Acquis et de l'Expérience) pour un BTS Assistante de direction et ayant poursuivie avec une licence et envisageant un master pour l'année prochaine.

-          Parcours RAE (Reconnaissance des Acquis et de l'Expérience) - Travailleur d'ESAT ayant passé 2 RAE dans les métiers des espaces verts.

-          Parcours formation continue - Professionnel ayant passé un master à l'Institut Régional de Management en Santé Océan-Indien en partenariat avec l'EHESP.

Qu’ils soient jeunes diplômés, ou plus expérimentés, ces personnes nous ont exposé leurs succès et leurs difficultés de parcours, ainsi que leurs perspectives d’avenir.

Enfin, le prix ESS Régional a été décerné à l'association AGAME, qui porte un Atelier chantier d'insertion (ACI) dans le réemploi numérique et la lutte contre le fossé numérique. En un peu plus d'un an, "AGAME, le réemploi solidaire", a créé 10 emplois, permis d’équiper et/ou former plus de 200 personnes exclues du numérique, accompagné 800 usagers dans leurs démarches administratives en ligne et a recyclé environ 5,5 tonnes de matériels informatiques. Retrouvez plus d'information sur leur facebook.

L’évènement s'est clôturé par un cocktail dinatoire.