parution du MARS n°69 portant sur l'actualisation de la stratégie d'approvisionnement en masques et équipes de protection individuels par les établissements de santé et médico-sociaux.

La DGOS a publié un MARS n°69 portant sur l'actualisation de la stratégie d'approvisionnement en masques et équipes de protection individuels par les établissements de santé et médico-sociaux. 

 

En prévision d’un rebond épidémique, un stock stratégique national et un stock de sécurité dans les établissements et auprès
des praticiens devront permettre d’assurer la continuité de l’approvisionnement en masques et équipements de protection
individuelle.


La DGOS indique qu’un stock stratégique national est en cours de constitution. Ce stock, géré par Santé publique France,
permettra de couvrir le délai d’approvisionnement à l’international en cas de rebond épidémique. Il est dimensionné à :

- 10 semaines de consommation de crise pour les masques chirurgicaux et FFP2 ;

- la prise en charge de l’activité Covid+ pour 12 000 patients (réanimation et post réanimation), pour effectuer les
prélèvements et tests biologiques spécifiques Covid (ville et hôpital) et également pour la part d’activité Covid des
secteurs d’urgences (SAMU, SMUR) et pour la prise en charge des personnes Covid du secteur médicosocial

En complément, la DGOS demande à chaque établissement de constituer un stock de sécurité correspondant à 3 semaines de consommation de crise sur les équipements suivants : masques chirurgicaux, masques FFP2, blouses, tabliers, gants, charlottes,
lunettes. Le niveau du stock permettra la mise en route de schémas d’approvisionnement de crise, en intégrant une marge de
sécurité.


Ce stock devra être constitué fin septembre et renseigné dans l’outil de suivi des stocks.